Rencontre avec Marguerite Abouet, auteur de BD

mardi 22 mars 2011
par  cdi92

Une vingtaine de lecteurs – élèves, professeurs et bibliothécaires de Colombes – se sont réunis au CDI pour rencontrer Marguerite Abouet mercredi 9 mars dernier.
JPEG - 87 ko
Auteur d’Aya de Yopougon, d’Akissi, ou encore de Bienvenue, Marguerite Abouet, souriante et décontractée, a présenté ses œuvres et répondu aux questions d’un public attentif.

Elle a abordé son enfance à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire dans laquelle évolue Aya, l’héroïne d’Aya de Yopougon. Son exil en France à l’âge de 12 ans. Son goût pour les histoires, déjà petite.
JPEG - 70.9 ko
Plus tard, elle se plaira à les inventer, à les raconter aux enfants qu’elle garde à Paris pour se faire un peu d’argent. Car Marguerite enchaine les petits boulots, et écrit pour elle, le soir. Elle rencontre le dessinateur Clément Oubrerie et présente avec lui l’histoire d’Akissi à Joan Sfar. Le directeur de la collection Bayou chez Gallimard, hilare pendant tout le récit (nous raconte-t-elle en le mimant !) accepte d’éditer la bande dessinée. Il demande à Marguerite de vieillir le personnage d’Akissi. Il deviendra Aya.

Lorsqu’on lui demande si Aya de Yopougon est inspirée de son propre vécu, elle répond qu’avant tout sa BD est une auto-fiction : elle invente une histoire à partir de ses souvenirs d’enfance. Mais certains personnages ont réellement existé, à l’image du colérique M Sissoko, personnage éminent de la Côte d’Ivoire...

Le personnage auquel elle s’est le plus attachée est sans doute Bintou, la copine d’Aya qui décroche le job de choriste d’Alpha Blondy dans le 6ème et dernier tome. L’idée d’un 7ème tome prendrait-il naissance dans la tête de Marguerite ? Peut-être sous une autre forme, mais l’auteur aux multiples projets ne nous en dira pas plus...

Pour conclure la rencontre, Marguerite nous confie un projet qui lui tient à cœur. Fondatrice de l’association Des livres pour tous, elle œuvre pour l’ouverture de bibliothèques dans les quartiers défavorisés des grandes villes africaines (Abidjan, Dakar …).

L’auteur s’est ensuite prêté au jeu des dédicaces autour d’un jus d’orange et de quelques grignoteries bien méritées !

Marguerite a également rencontré la classe de 2de7 dans le cadre d’un partenariat avec le Salon du Livre de Paris. Elle a échangé avec les élèves et coordonné un atelier d’écriture le mercredi 9 et vendredi 11 mars.

JPEG - 83.3 ko

L’équipe des documentalistes

Navigation

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 8 prochains mois