L’enseignement d’exploration

PDF - 1.8 Mo
Article

Autopsie de la ville : quelques photographies d’élèves prises à Colombes


Jeudi 24 janvier : séance de prises de vue numériques avec l’artiste dans le centre-ville de Colombes / visite de l’exposition de Guillaume Pallat à l’Avant-Scène.


Jeudi 10 janvier  : visite de l’exposition Muntadas (http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=1507&lieu=1)


Jeudi 13 décembre : séance de prises de vue numériques avec l’artiste au parc de l’île Marrante

 photographie de Elisabeth KAIROUZ (2nd8)
élèves au travail


Jeudi 6 décembre  : visite de l’exposition Manuel Alvarez Bravo (http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=1505&lieu=1)


Jeudi 22 novembre  : prise de contact avec le photographe Guillaume Pallat (http://c.o.n.c.a.v.free.fr/gpallat/?cat=13), artiste en résidence-mission sur Colombes. Visite de l’exposition de l’artiste au Musée d’art et d’histoire de la ville( http://www.century21-beaurepaire-colombes.com/actualite-immobiliere-2012-11-16-1) . Au programme : découverte des œuvres, fonctionnement de la chambre noire, prises de vue au sténopé et développement en laboratoire.

 sténopé de Imane Ait Doukalia (2nd8)


Jeudi 4 octobre  : rencontre thématique au lycée / Intervention d’un conférencier du Jeu de Paume


ARTS VISUELS et LITTÉRATURE ET SOCIÉTÉ

Une classe de seconde regroupe cette année des élèves ayant choisi comme enseignement d’exploration, soit « arts visuels », soit « littérature et société ». Avec des approches disciplinaires différentes, c’est le même projet qui est mené dans les deux groupes, en lien avec l’enseignement de Lettres et celui d’Histoire Géographie :

AUTOUR DU CARNET DE VOYAGE

JPEG - 499.5 ko

Le projet permettra aux élèves de s’ouvrir à une pratique culturelle et artistique recouvrant différents champs disciplinaires – histoire, géographie, arts plastiques et littérature.

À la rencontre des arts et des sciences, le carnet de voyage constitue un outil pédagogique et créatif qui allie la démarche documentaire à la démarche artistique afin de forger un esprit d’innovation et un regard sensible sur le monde.

Produire un carnet de voyage facilite différents apprentissages puisque ce médium mélange tous les supports, toutes les images, tous les types de collages. Les textes courts et les images se combinent (calligrammes, légendes…) pour rendre compte d’une perception du territoire exploré. Pour l’élève, il s’agit d’écrire objectivement ce qu’il relate, sur le modèle du documentaire, mais aussi de traduire ses sentiments (pulsions d’amour ou de rejet, vocabulaire expressif et mots à fortes connotations) et ses impressions (cinq sens) comme l’évoquent le journal intime et la biographie. Toutes les formes de récits sont alors permises : portrait, dialogue, poème, brève, description, compte-rendu. La trame narrative est nécessairement scénarisée pour témoigner de l’expérience vécue et du déplacement ; il s’agit alors de la traduire en mots et en images au fil du carnet.

La collaboration de Guillaume Pallat, artiste photographe en résidence-mission à Colombes travaillant autour de "l’autopsie d’une ville", la visite des expositions Manuel Alvarez Bravo, Adrian Paci et les rencontres thématiques organisées par les conférenciers du Jeu de Paume lieront pratique, théorie et champ référentiel.

En Français il pourra leur être demandé de prendre la posture d’un explorateur de pays imaginaires, prétexte à l’invention d’ une écriture argumentative ou poétique pseudo-scientifique. Les lettres persanes de Montesquieu, les récits utopiques de Thomas More ou de Voltaire mais aussi Voyage en Grande Garabagne de Michaux pourront servir de référence.

En Arts plastiques les élèves seront amenés à lier, assembler, photographier, retoucher, recadrer, dessiner, associer, imbriquer texte/image/matériaux divers, etc. Le support du carnet pourra prendre différentes formes, notamment numérique.

Ces enseignements de base seront complétés au fur at à mesure du déroulement des programmes par les apports ponctuels d’autres disciplines : par exemple, en Géographie, les élèves découvriront l’approche documentaire, en particulier celle des espaces urbains ; en Histoire, ils travailleront sur la notion de monument et de patrimoine ; en Éducation Civique, ils pourront être amenés à réfléchir sur la tolérance et le respect des différences culturelles.

L’évaluation sera essentiellement formative et portera sur l’investissement de l’élève, sa démarche, son cheminement artistique, ses compte-rendus de visites, son travail de recherche, sa capacité à lier pratique et théorie, etc.

Mme Bazart, professeur d’histoire-géographique
M. Le Clech, professeur de lettres modernes
M. Pilloni, professeur d’arts plastiques

Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Navigation

Sous-rubriques

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir les 8 prochains mois