Partenariats culturels

« Au cinéma, ce qui marche bien, ce sont les scènes de rencontre. Au théâtre, ce sont les scènes de rupture  »
(Olivier Py, Petit dictionnaire du théâtre.)

Le théâtre et le cinéma sont à l’honneur au lycée Guy de Maupassant avec deux partenariats centrés sur le cinéma ( « Lycéens au cinéma » & « Le festival du film judiciaire ») et un partenariat avec l’Avant- Seine théâtre de Colombes.


Le partenariat avec l’Avant-Seine théâtre de Colombes

« Ne pas se rendre au théâtre, c’est comme faire sa toilette sans miroir. »
Arthur Schopenhauer, Observations psychologiques.

L’éducation du spectateur, l’ouverture culturelle, la préparation à un des objets d’étude du programme de français des classes de seconde ( le théâtre : genres & registres) et des classes de première ( le théâtre : texte & représentation) et surtout l’amour du théâtre ainsi que la volonté de transmettre cet amour à nos élèves nous ont rapprochés de l’Avant- Seine, théâtre de Colombes.

Marie-Claude Noiran, notre interlocutrice privilégiée au théâtre, confectionne des dossiers précis et adaptés sur les spectacles, nous conseille pour le choix des pièces et organise tantôt des rencontres avec les artistes, tantôt des visites techniques pour mieux comprendre « l’envers du décor ».

Ce partenariat a été mis en place en 2002 avec Marc Lesage, le directeur du théâtre et M. le Proviseur. Tous les ans plus de 400 élèves du lycée bénéficient de cet accord qui permet aux élèves de prendre un « abonnement buissonnier » de trois spectacles minimum ( 2 spectacles incombent aux familles et le plus onéreux est pris en charge par le lycée).

Pour lire l’entretien avec le metteur en scène Stéphane Olivié Bisson


« Lycéens au cinéma »

Vivre dans un monde dans lequel les images ont pris une place prépondérante sans avoir appris à les décrypter, ce serait un peu comme ne pas savoir lire. Non maîtrisées, les images peuvent être aveuglantes.

L’école intègre peu à peu à ses objectifs cet apprentissage, en permettant aux élèves de rencontrer ce patrimoine désormais essentiel à la culture de notre temps qu’est le cinéma.

« Lycéens et apprentis au cinéma » est un dispositif qui permet à certaines classes de voir, en salle, des films appartenant à l’histoire de cet art, réalisés à des époques diverses, par des réalisateurs eux-mêmes issus de cultures variées.

Au lycée Guy de Maupassant, ce sont cinq enseignants qui peuvent emmener au cinéma autant de classes, gratuitement, pour découvrir quatre films tout au long de l’année scolaire. Le partenariat avec le cinéma les 4 clubs permet de rencontrer ces œuvres dans de très bonnes conditions, et de donner peu à peu aux élèves les habitudes liées à la cinéphilie : le goût du noir, l’attente de la lumière sur l’écran, la découverte d’univers qui n’existent qu’à l’écran et parlent pourtant du monde, l’attention portée aux mises en scènes, l’initiation à un nouveau genre de regard sur le monde.

Cette année, quatre films sont au programme de Lycéens et apprentis au cinéma :

-  La mouche, de David Cronenberg
-  Blow up, de Michelangelo Antonioni
-  Yuki et Nina, de Hippolyte Girardot et Nobuhiro Suwa
-  Le petit lieutenant, de Xavier Beauvois

Chacun de ces films fait l’objet d’une présentation spécifique, et chaque enseignant intègre l’étude de ces œuvres au programme étudié dans sa propre discipline (français, ou philosophie), pouvant à l’occasion inviter en classe des spécialistes du langage cinématographique pour approfondir l’analyse et la compréhension des œuvres vues projetées.

Pour compléter ce dispositif, le lycée Guy de Maupassant organise l’ouverture d’un Ciné-Club, intégré à la proposition ministérielle Ciné-Lycée, qui plusieurs fois par mois proposera à toute la communauté éducative du lycée des films projetés en vidéo, tirés eux aussi du patrimoine cinématographique mondial. Ces projections seront proposées gratuitement à tous les élèves le désirant, et ceux-ci pourront peu à peu prendre en mains la programmation de ce Cine-Club.

Grâce à ces initiatives, les élèves peuvent accéder à une culture générale qui leur est utile dans les épreuves qui les attendent à la fin de leur scolarité. Mais, parce que l’éducation ne se limite pas au seul programme scolaire, il était important qu’on propose aussi aux élèves d’accéder librement et sans contrainte d’évaluation à ces images en mouvement qui, une fois contemplées, seront autant de sources auxquelles on pourra puiser pour construire son monde d’images intérieures, et rêver peut-être.

Liens :

Lycéens et apprentis au cinéma

Ciné-lycée


« Le festival du film judiciaire »

Le Tribunal de grande instance de Nanterre et l’Académie de Versailles sont associés pour l’éducation au droit. Le cinéma devient un art didactique, ce qui permet à nos élèves- citoyens de s’interroger sur des problématiques juridiques et judiciaires.

AnnéesThèmes abordésFilms projetésProfessionnel rencontré
2008-2009 Les jeunes face à la loi Le pull-over rouge, Michel Drach, 1979

L’appât, Bertrand Tavernier, 1995.
Le procureur Courroye et un avocat du barreau de Nanterre
2009-2010 La législation liée aux addictions Panique à Needle Park , Jerry Schatzberg, 1975

L 627, Bertrand Tavernier, 1992.
Deux avocats du barreau de Nanterre dont un ayant siégé au tribunal international de La Haye
2010-2011 Les violences familiales Une semaine sur deux, Ivan Calbérac, 2009 Un médiateur familial, un juge et un avocat du barreau de Nanterre
2011-2012 Le procès pénal Omar m’a tuer, Roschdy Zem, 2010 M. Hayat, président du TGI de Nanterre et Maitre Choquet, président de la commission pénale du barreau

Articles publiés dans cette rubrique

mardi 24 avril 2012
par  admin2

Les secondes 5 face à la justice !

Dans le cadre de la 4ème édition du festival du film judiciaire, nous, élèves de seconde 5 du lycée Guy de Maupassant, avons visionné le film « Omar m’a tuer », le jeudi 29 Mars 2012. Ce film de Roschdy (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir les 8 prochains mois